top of page
_DSC6018_edited_edited.jpg

Performances

Ce que je poursuis avec le piano se situe dans le processus qui va de l'instrument à l'objet, de l'ordinaire à l'extraordinaire, de la musique au son. Comme presque tous les pianistes de piano préparé contemporains, mes réflexions sur la découverte de sons extraordinaires dans des objets du quotidien ont été influencées à l'origine par le piano préparé de John Cage. Cependant, plutôt que la certaine formalité que possède le préparé chez Cage, j'ai voulu que le piano interagisse avec le musicien et soit ouvert à de nombreux événements informels et fortuits.

 

Les objets que j'ai choisis pour mon piano sont des dispositifs aussi fluides et organiquement connectés que la nature du « souffle » des êtres vivants. Tout comme les organes du corps qui interagissent entre eux, les billes roulant sur une corde de piano se rencontrent et se poussent, créant des sons accidentels et une forme aléatoire. Il représente des sons qui peuvent se produire parce qu'ils sont connectés les uns aux autres dans un espace appelé piano. Les points communs à tous les corps sonores disposés à l'intérieur du piano sont la vibration et l’autonomie. Non seulement, ces objets transforment le piano, mais ils relient étroitement l'instrument et l’interprète, avec une respiration commune. Ainsi je crée l’illusion d’une relation organique comme s’il s’agissait d’un seul corps par une vibration partagée par le pianiste et son piano. Dans cette pièce, il n’y a ni piano ni pianiste mais un seul corps où le mouvement demeure.

Eunjin Emilie KIM -improvisation solo piano | 20.02.24 IMPROMPTISSIMO. PARIS

Eunjin Emilie KIM -improvisation solo piano | 20.02.24 IMPROMPTISSIMO. PARIS

Play Video